Le Nobel en sciences économiques est décerné à trois Américains

L’Académie royale des sciences de Suède a remis lundi le prix Nobel d'économie à Eugene Fama et Lars Peter Hansen, qui enseignent à l’Université de Chicago, et à Robert Shiller, professeur à l’Université Yale.
Photo: Claudio Bresciani AP L’Académie royale des sciences de Suède a remis lundi le prix Nobel d'économie à Eugene Fama et Lars Peter Hansen, qui enseignent à l’Université de Chicago, et à Robert Shiller, professeur à l’Université Yale.

Stockholm – Le prix Nobel en sciences économiques pour 2013 a été décerné à trois professeurs d’université des États-Unis qui se sont penchés sur les analyses des fluctuations à long terme des marchés, sous des angles différents — un travail qui a changé la manière dont les gens investissent.

Eugene Fama, 74 ans, et Lars Peter Hansen, 60 ans, qui enseignent à l’université de Chicago, et Robert Shiller, 67 ans, professeur à l’Université Yale, sont récompensés par l’Académie royale des sciences de Suède pour leurs analyses empiriques de la valeur des actifs sur les marchés financiers.

M. Fama a démontré en 1960 combien il était difficile de prédire le mouvement des marchés à court terme, ce qui a mené à faire des fonds indiciels un investissement courant.

Vingt ans plus tard, M. Shiller a démontré que la prévisibilité des marchés était meilleure à long terme, ce qui a encouragé la création d’investisseurs institutionnels, comme les fonds d’investissement, qui se basent sur les tendances du marché.

Il est aussi connu pour avoir mis en garde contre des bulles dans les marchés immobiliers et technologiques. Vers la fin de la décennie 1990, il affirmait que les marchés étaient surévalués. « Et voilà que l’histoire lui a donné raison, lorsque la bulle Internet a éclaté en 2000 », a expliqué le secrétaire du comité du prix Nobel, Peter Englund.

Actifs financiers

M. Hansen a pour sa part développé une méthode statistique pour mettre à l’essai des théories sur les actifs financiers, comme celles des deux autres lauréats.

« Leurs méthodes ont modelé les recherches subséquentes dans le domaine, et leurs découvertes ont été marquantes tant sur le plan théorique que pratique », a commenté l’Académie royale des sciences de Suède.

L’annonce de ces lauréats en sciences économiques conclut la remise des prix Nobel pour 2013. Les trois économistes se partagent un prix de 1,2 million de dollars.