JP Morgan a perdu 380 millions $US

New York – La plus grande banque américaine en termes d’actifs, JP Morgan, a épongé une perte de 380 millions $US au troisième trimestre, après avoir affiché un bénéfice sans précédent de 5,7 milliards un an plus tôt. Le recul de son bénéfice trimestriel est attribué au montant de 9,2 milliards mis de côté pour affronter des poursuites judiciaires. Le mois dernier, JP Morgan a accepté de verser un dédommagement de 920 millions et a admis avoir incorrectement supervisé des transactions outre-mer qui ont engendré des pertes de 6 milliards l’an dernier. La banque discuterait aussi d’un règlement de 11 milliards avec le département de la Justice des États-Unis en lien avec sa gestion de titres adossés à des créances hypothécaires avant la récession.

À voir en vidéo