La santé des régimes de retraite s’améliore

Toronto – La santé des régimes de retraite canadiens à prestations déterminées s’est améliorée au troisième trimestre, stimulée par les solides rendements des marchés d’actions et la hausse des taux d’intérêt à long terme.

 

La firme de consultants Mercer a indiqué mardi que son indice sur la santé des régimes de retraite s’était établi à 98 % au 30 septembre, son plus haut niveau depuis juillet 2007. L’indice, qui étudie la situation d’un régime de retraite hypothétique, était à 94 % au 30 juin et à 82 % au début de l’année.

 

Mercer a noté que les rendements à long terme des obligations du gouvernement du Canada, un facteur clé dans le calcul des engagements des régimes de retraite, étaient légèrement inférieurs à 3,1 % à la fin septembre, en hausse par rapport à leur niveau de 2,3 % au début de l’année. La firme a calculé qu’une hausse d’un point de pourcentage des taux d’intérêt à long terme réduisait les engagements de la plupart des régimes de retraite d’entre 10 et 15 %.

 

La firme de consultants Aon Hewitt a fait état de résultats similaires en indiquant mardi que le ratio médian des actifs aux engagements des régimes de retraite qu’elle a interrogés avait progressé à 88 % à la fin du trimestre. Ces résultats étaient en hausse de 11 points de pourcentage par rapport à la fin juin et de 19 points de pourcentage comparativement à la fin 2012.

 

Les taux d’intérêt à long terme, qui sont utilisés pour calculer les engagements des régimes de retraite, ont grimpé de 0,4 point au cours du trimestre, a précisé Aon Hewitt. Cette amélioration survient alors que les Bourses canadiennes ont avancé de 6,7 % au cours du trimestre et que celles des États-Unis ont gagné 3,4 %. Les marchés d’actions hors Amérique du Nord ont progressé de 10 %, tandis que ceux des marchés émergents ont gagné 4,6 %.

 

Environ 85 % des quelque 275 régimes étudiés affichaient un déficit de solvabilité à la fin du troisième trimestre, comparativement à 95 % au trimestre précédent.

À voir en vidéo