Apple détrône Coca-Cola en tant que marque la plus puissante au monde

Apple a pris la première place au palmarès des marques les plus puissantes. Mais, l’an prochain, l’entreprise devra surveiller son rival Samsung.
Photo: Agence France-Presse (photo) Timothy A. Clary Apple a pris la première place au palmarès des marques les plus puissantes. Mais, l’an prochain, l’entreprise devra surveiller son rival Samsung.

Paris — Coca-Cola a perdu en 2013 sa couronne de marque la plus puissante au monde au profit du géant de l’informatique Apple et rétrograde même à la troisième place, devancé aussi par Google, selon une étude publiée lundi.

 

Depuis la parution en 2000 de ce classement du cabinet américain Interbrand, spécialisé dans le conseil aux marques, le producteur de boissons américain avait toujours occupé la première place, considérée comme la marque ayant le plus de valeur dans le monde.

 

Désormais, ce titre revient à la firme à la pomme, à laquelle le cabinet attribue une valeur de 98,31 milliards de dollars, en hausse de 28 %. Sur la deuxième marche, on retrouve un autre grand nom de la nouvelle économie, Google, qui vaut 93,29 milliards (+34 %), selon l’étude. Arrive ensuite Coca-Cola (79,21 milliards de dollars, +2 %).

 

Les mastodontes de l’informatique IBM (+4 % à 78,80 milliards) et Microsoft (+3 % à 59,54 milliards) sont respectivement 4e et 5e.

 

Apple était classé huitième en 2011 et Google quatrième. À l’époque, Coca-Cola, IBM et Microsoft occupaient les trois premières places.

 

Apple est « une marque dont la valeur est en forte hausse […]. Afin de maintenir sa première place l’an prochain, elle devra surveiller l’élan de son rival Samsung sur le marché des [téléphones] portables », prévient Interbrand.

 

Au total, dans le top 10 figurent six marques de high-tech : outre Apple, Google, IBM et Microsoft, on retrouve Samsung (8e), et Intel (9e). Le constructeur automobile Toyota est 10e, suivi de près par ses rivaux allemands Mercedes-Benz (11e) et BMW (12e).

 

Ce classement Interbrand reflète aussi la chute d’anciens fleurons. C’est le cas de la marque canadienne BlackBerry qui a disparu du top 100, alors qu’elle était encore 54e en 2011. Idem pour le Finlandais Nokia, qui réalise la plus forte chute dans le classement entre 2011 et 2013, passant de la 13e à la 57e place.

 

La plus forte hausse est signée Facebook, classé 52e, dont la valeur a bondi de 43 %, à 7,73 milliards de dollars.

 

Parmi les nouveaux entrants, on note Discovery (70e) et Chevrolet (89e), tandis que les piles Duracell font leur retour (85e).

1 commentaire
  • Guillaume Houle - Inscrit 1 octobre 2013 08 h 23

    "High-tech" n'est pas une expression francophone

    Bonjour,


    Merci pour l'article.

    Je porte à votre attention une correction : l'emploi du terme « high-tech » est fautif dans ce texte, puisqu'il ne s'agit pas d'un terme francophone. Merci de le corriger par d'autres expressions, telles que « technologiques », « des technologies informatiques » ou « de la technologie de pointe », par exemple.