Libre-échange - Ottawa serait plus conciliant

Ottawa — Le bureau du premier ministre fédéral Stephen Harper semble plus « conciliant » quant à une résolution imminente des négociations sur le libre-échange entre le Canada et l’Union européenne (UE), actuellement dans l’impasse, a affirmé jeudi un haut responsable européen.

 

Peter Stastny, rapporteur de l’UE sur les négociations Canada -UE, s’est dit plus optimiste qu’il ne l’était il y a plusieurs mois.

 

« La bonne nouvelle est que je continue d’entendre des propos de plus en plus conciliants et optimistes, en particulier en provenance du bureau du premier ministre Harper », a déclaré M. Stastny lors d’un compte-rendu fait en présence du comité sur le commerce international du Parlement européen.

 

« Je suis probablement plus optimiste maintenant que je ne l’étais avant. Ça pourrait arriver à tout moment », a-t-il ajouté.

 

Le bureau de M. Harper minimise les écarts qui demeurent à combler relativement aux principales questions en litige, incluant le porc et le boeuf canadiens, les brevets de médicament et les approvisionnements provinciaux, a-t-il expliqué.

 

« Il s’agit de questions mineures qui devraient et pourraient être réglées », a déclaré M. Stastny.

 

« Ce que j’entends, de l’UE, mais principalement du Canada et du bureau du premier ministre, semble minimiser ces questions, et ils voient la fin d’un tunnel qui, avec un peu de chance, viendra très […] bientôt », a ajouté M. Stastny.

À voir en vidéo