La BCE plus optimiste sur la croissance en 2013

Mario Draghi
Photo: Agence France-Presse (photo) Daniel Roland Mario Draghi

Francfort — La Banque centrale européenne (BCE) a décidé jeudi de maintenir son principal taux directeur inchangé, à 0,5 %, son niveau le plus bas historique qui a cours depuis mai, forte de l’amorce d’un redressement de l’économie en zone euro. Cette décision sans surprise pour les analystes intervient en effet alors que la zone euro a renoué avec la croissance économique au deuxième trimestre (+0,3 %), après 18 mois de recul de son Produit intérieur brut (PIB). La BCE est d’ailleurs légèrement plus optimiste qu’en juin sur l’économie de la zone euro cette année, mais a abaissé sa prévision de croissance pour 2014. L’institution attend un Produit intérieur brut (PIB) en recul de 0,4 % cette année, contre -0,6 % selon ses prévisions de juin, et une croissance de 1 % l’an prochain (1,1 % en juin), a indiqué son président, Mario Draghi, jeudi à Francfort. La BCE a, par ailleurs, relevé sa prévision d’inflation à 1,5 % cette année, contre 1,4 % attendu jusqu’à présent, et laissé inchangée sa prévision d’inflation pour 2014 à 1,3 %.

À voir en vidéo