SNC-Lavalin se déleste d’une partie de ses actifs

SNC-Lavalin (TSX : SNC) a annoncé mercredi avoir conclu une entente en vue de vendre 66 % de sa participation minoritaire dans Astoria Project Partners II LLC, qui détient et exploite la centrale Astoria II à New York.

 

Les clauses financières de la transaction n’ont pas été précisées.

 

Le géant montréalais de l’ingénierie a indiqué que la transaction faisait partie du plan stratégique annoncé lors de son assemblée générale, en mai. La société cherche à accroître sa présence dans le marché des ressources, qui englobe les secteurs du pétrole et du gaz, des mines et de la métallurgie, et de l’environnement et de l’eau.

 

« Cette entente en vue de vendre sa participation minoritaire dans Astoria II s’inscrit dans le plan stratégique de la société visant à monétiser quelques-uns de ses investissements dans desconcessions d’infrastructure arrivés à maturité », a expliqué SNC-Lavalin par voie de communiqué.

 

SNC-Lavalin et ses partenaires ont entamé en juillet 2008 la construction de la centrale thermique Astoria II, d’une capacité de 575 mégawatts.

 

« De son implication lors de la clôture financière et lors de la construction jusqu’à la prestation de services d’exploitation pendant plusieurs années, SNC-Lavalin boucle la boucle avec Astoria II », a affirmé le vice-président directeur par intérim aux investissements dans des concessions d’infrastructure chez SNC-Lavalin, Gerry Grigoropoulos.

 

SNC-Lavalin a injecté 70 millions $US dans Astoria II en 2009 pour une participation de 20 %, tout en fournissant des services d’ingénierie, d’approvisionnement et construction dans le cadre du projet.

 

« Cette vente produirait un bon rendement du capital investi, et représente la création de la valeur par la vente d’investissements à un moment opportun, d’un point de vue stratégique et financier, et à rééquilibrer notre portefeuille de concessions d’infrastructure », a dit M. Grigoropoulos.

 

Maxim Sytchev, analyste chez Dundee Securities, a affirmé que la vente annoncée mercredi n’était « que le début » des efforts de SNC-Lavalin afin d’obtenir de la valeur pour les actionnaires en cédant certains de ses actifs. L’entreprise a fait savoir qu’elle cherchait à se départir de ses investissements dans Astoria I et II de même que dans l’aéroport de Malte.

À voir en vidéo