Recul du déficit commercial du Canada

Ottawa – Les exportations de marchandises du Canada ont progressé de 1,4 % et les importations, de 0,6 % en juin, a indiqué mardi Statistique Canada.

 

Ainsi, ajoute l’agence fédérale, le déficit commercial du Canada avec le monde a rétréci, passant de 781 millions en mai à 469 millions en juin.

 

Les exportations ont augmenté pour atteindre 39,6 milliards, menées par les métaux précieux et alliages en métaux précieux sous forme brute, les automobiles et camions légers, ainsi que les aéronefs.

 

Les importations ont augmenté pour se chiffrer à 40 milliards. La hausse des importations de pétrole brut et pétrole brut bitumineux et d’aéronefs a été partiellement compensée par la diminution des importations de lubrifiants et autres produits pétroliers raffinés, d’appareils de communication et d’audiovisuel ainsi que de produits pharmaceutiques et médicinaux.

 

Les exportations à destination des États-Unis ont augmenté de 1,5 % pour se fixer à 29,4 milliards, tandis que les importations en provenance des États-Unis ont connu une baisse de 0,8 % pour s’établir à 25,6 milliards. Par conséquent, l’excédent commercial du Canada avec les États-Unis est passé de 3,2 milliards en mai à 3,8 milliards en juin.

 

Les importations en provenance des pays autres que les États-Unis ont connu une hausse de 3,3 % pour atteindre 14,5 milliards. Le marché principal « tous les autres pays » a mené la progression, grâce à la hausse des importations de pétrole brut et pétrole brut bitumineux. Les exportations à destination des pays autres que les États-Unis ont connu une hausse de 1,4 % pour atteindre 10,2 milliards.

 

Par conséquent, le déficit commercial du Canada avec les pays autres que les États-Unis est passé de 3,9 milliards en mai à 4,3 milliards en juin.

À voir en vidéo