Québec tiendra cet automne une consultation sur les enjeux énergétiques

Martine Ouellet a plaidé que l'énergie constituait «un puissant levier de développement économique et social pour le Québec».
Photo: Pedro Ruiz Le Devoir Martine Ouellet a plaidé que l'énergie constituait «un puissant levier de développement économique et social pour le Québec».

La ministre des Ressources naturelles, Martine Ouellet, lance une vaste consultation publique portant sur les enjeux énergétiques du Québec afin de définir une nouvelle vision en matière d'énergie.

Cette commission sera coprésidée par Normand Mousseau, professeur au département de physique à l'Université de Montréal, et Roger Lanoue, qui a travaillé pendant plus de 20 ans chez Hydro-Québec.

Lors de son allocution, jeudi, à l'École de technologie supérieure de Montréal, la ministre Ouellet a plaidé que l'énergie constituait «un puissant levier de développement économique et social pour le Québec».

Québec mise beaucoup sur l'électrification des transports. Ce secteur pourrait devenir «un véritable pôle économique» et il entraînerait une diminution importante des gaz à effet de serre, a fait valoir la ministre.

Si l'objectif de l'instauration d'une nouvelle politique a pour objectif de réduire les émissions de gaz à effet de serre en diminuant la consommation de combustibles fossiles, cela ne signifie pas pour autant que le gouvernement a l'intention de tourner le dos au pétrole.

La première ministre Pauline Marois a affirmé à plusieurs reprises déjà et la ministre Ouellet a réitéré jeudi qu'avec 14 milliards $ en achat annuel de pétrole importé, le Québec avait un avantage économique certain à examiner le potentiel de l'exploitation du pétrole.

Le gouvernement a l'intention de déposer une nouvelle politique énergétique pour le Québec en 2014, après avoir sondé les populations de plusieurs régions entre le 4 septembre et le 9 octobre prochains.   

À voir en vidéo