Couche-Tard s’intéresse aux stations-services de Hess

L’exploitant de dépanneurs Alimentation Couche-Tard est vu comme l’un des éventuels acheteurs des actifs détenus dans le secteur du détail par le géant américain du pétrole et du gaz Hess, alors qu’il cherche à étendre son réseau aux États-Unis, selon un analyste de l’industrie.


En mai, Hess a fait part de son intention de se départir de ses activités dans la vente de détail, la mise en marché de l’énergie et le commerce de produits énergétiques, à la suite de pressions exercées par son plus important actionnaire - Elliott Management - afin de scinder l’entreprise. Hess possède environ 1350 stations-services dans 16 États de la côte Est.


Michael Van Aelst, de Valeurs mobilières TD, a affirmé qu’il restait à voir si Hess vendrait le réseau à un seul acheteur ou s’il le diviserait en plusieurs entités régionales afin d’augmenter le nombre d’acheteurs potentiels. L’analyste a cependant estimé que Couche-Tard était « l’acheteur le plus logique » et a fait remarquer que ses actions avaient augmenté en raison de la possibilité d’une transaction.


La chaîne de Laval, qui constitue le plus important exploitant de dépanneurs en Amérique du Nord, a récemment indiqué être en mesure de consacrer 1,5 milliard à des acquisitions. Il a été impossible de la joindre, mercredi, afin d’obtenir ses commentaires. M. Van Aelst a indiqué que les magasins de Hess permettraient à Couche-Tard de combler les trous qui existent dans son réseau dans le nord-est des États-Unis en plus d’accroître sa présence dans le Sud-Ouest.

À voir en vidéo