Nombre d’emplois en baisse dans la zone euro

Bruxelles — Nouveau signe de la détérioration du marché du travail en Europe, le nombre de personnes ayant un emploi a diminué de 0,5 % dans la zone euro au premier trimestre 2013 par rapport au trimestre précédent, selon des estimations publiées vendredi par Eurostat, l’office statistique de l’UE.


Par rapport au même trimestre de l’année précédente, l’emploi a diminué de 1 % dans la zone euro. « Manifestement, une activité économique qui demeure faible et une confiance des entrepreneurs toujours basse dans de nombreux pays ont lourdement pesé sur l’emploi au premier trimestre », a souligné l’analyste Howard Archer, d’IHS Global Insight.


C’est le septième trimestre consécutif que l’emploi dégringole. Au premier trimestre 2013, 221,9 millions d’hommes et de femmes avaient un emploi dans l’UE dont 145,1 millions dans la zone euro. Ces chiffres sont corrigés des variations saisonnières.


Parmi les États membres pour lesquels les données sont disponibles, l’Estonie (2,3 %) a affiché la hausse la plus importante au premier trimestre 2013 par rapport au trimestre précédent, tandis que la Grèce (-2,3 %), le Portugal (-2,2 %), l’Espagne et Chypre (-1,3 % chacun) ainsi que l’Italie (-1,2 %) ont enregistré les baisses les plus marquées.


Mais la chute de l’emploi « n’est pas restée limitée aux pays de la périphérie de la zone euro », souligne Howard Archer, d’IHS Global Insight. Si l’emploi a progressé de 0,2 % en Allemagne au premier trimestre, il a baissé de 0,1 % en France, de 0,1 % en Belgique et de 0,2 % aux Pays-Bas.

À voir en vidéo