Les logements collectifs tirent les mises en chantier vers le haut

Ottawa – La Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) a rapporté lundi une hausse des mises en chantier en mai, surtout grâce à la vigueur du segment des logements collectifs.


L’agence fédérale a dénombré 18 301 mises en chantier le mois dernier, pour un total mensuel désaisonnalisé et annualisé de 200 178, en hausse par rapport à celui de 175 922 enregistré en avril.


Dans les centres urbains, ce nombre est monté de 14,6 % en mai, pour atteindre 177 234. Cette augmentation est surtout attribuable au segment des logements collectifs, où l’activité a progressé de 22,2 % et s’est chiffrée à 114 346.


Du côté des maisons individuelles, le nombre des mises en chantier en milieu urbain s’est accru de 3 % en mai, pour se chiffrer à 62 888.


Toujours en mai, le nombre désaisonnalisé annualisé de mises en chantier en milieu urbain a augmenté dans l’Atlantique et en Ontario et est resté plutôt stable dans les Prairies, mais il a diminué en Colombie-Britannique et au Québec.

À voir en vidéo