Capital de risque en sciences de la vie - Le Fonds FTQ et Innovatech s'impliquent dans un fonds de 100 millions $US

Le Fonds de solidarité de la FTQ et Innovatech Montréal participent à la création d'un fonds de capital de risque de 100 millions $US dans le secteur des sciences de la vie. Le fonds Milestone Medica est le résultat d'un partenariat qui implique aussi la Banque Royale, l'américaine Vimac Ventures et la britannique BTG.

«Le premier investissement du fonds dans une entreprise aura lieu d'ici 90 jours», affirme David Marcus, un des quatre gestionnaires du fonds qui a jusqu'ici récolté 40 des 100 millions $US prévus.

Une cinquantaine de plans d'affaires sont actuellement entre les mains des gestionnaires qui évaluent les investissements potentiels. «Il y a certainement quelques compagnies québécoises parmi les 50», affirme Jean-Denis Dubois, vice-président des investissements en sciences de la vie au Fonds FTQ qui contribue pour cinq millions $US. «Ce fonds nous permet d'élargir notre réseau de contacts pour aider à financer les entreprises du Québec en plus d'attirer du financement américain ici», ajoute M. Dubois. Innovatech Montréal a, de son côté, dégagé cinq millions $CAN.

Montréal et Boston

La direction du Fonds Milestone Medica, qui est le dernier-né de la famille des fonds de Vimac Ventures, pourra compter sur des bureaux à Montréal et à Boston et fera de la prospection de nouveaux débouchés dans des institutions de calibre mondial sur la côte est des États-Unis, en Ontario et au Québec. «Ces régions représentent quelques-unes des grappes géographiques qui connaissent la plus forte croissance dans ce domaine en Amérique du Nord», selon les dirigeants du fonds.

«La présence d'investisseurs institutionnels dans ce secteur est très importante pour son développement et sa force future», commente pour sa part Gordon Nixon, président et chef de la direction de la Banque Royale.

«Notre objectif est de faire du Fonds Milestone Medica une force majeure dans le financement d'entreprises naissantes du secteur des sciences de la vie en Amérique du Nord», indique par ailleurs Robert Roeper, le directeur général de Vimac Ventures, une société de capital de risque de Boston qui investit principalement dans des sociétés de croissance émergentes du nord-est des États-Unis et du Canada.

Fondée en 1982, Vimac se concentre sur les sociétés en phase de démarrage spécialisées dans des technologies qui permettent de résoudre des problèmes commerciaux et de santé par des méthodes qui sont facilement compréhensibles et directement assimilables par les clients.

BTG commercialise des technologies émergentes dans le secteur des sciences de la vie et de la physique depuis ses débuts en 1949. BTG a, entre autres, commercialisé des innovations comme l'imagerie par résonance magnétique.