Pierre Karl Péladeau présidera le conseil d'Hydro Québec

Pierre Karl Péladeau
Photo: Annik MH de Carufel Le Devoir Pierre Karl Péladeau
Le gouvernement Marois nomme Pierre Karl Péladeau comme président du conseil d’administration d’Hydro-Québec.
 
« Il n’y a pas d’autres personnes qui ont été approchées, c’est Monsieur Péladeau qui m’a approché pour me dire qu’il était intéressé à servir et c’est moi qui ai décidé, avec la ministre des ressources naturelles, de lui offrir cette fonction », a expliqué la première ministre à l’issue du conseil des ministres mercredi matin.
 
Il entrera en fonction le 15 mai 2013. Son mandat sera de réviser la politique et la stratégie en matière d’efficacité énergétique, de même que la stratégie d’Hydro-Québec qui arrive à échéance cette année. « Nous pensons que le nouveau président du conseil d’administration doit pouvoir contribuer à la définition de cette nouvelle stratégie », a ajouté Mme Marois.
 
La première ministre estime que cet « homme de grande envergure » et « entrepreneur aguerri » pourra mener la société d’État à « jouer un rôle encore plus important au niveau du développement des régions et au niveau international ».
 
Pierre Karl Péladeau a renoncé à la prime généralement versée au président du CA qui est de l’ordre de 125 000 $ par année. Hydro-Québec devra néanmoins verser une prime de départ du même montant au président sortant, dont le mandat n’était pas encore arrivé à échéance.
 
Pour Pauline Marois, le nouveau président du CA d’Hydro-Québec n’est pas en conflit d’intérêt puisqu’il quitte les fonctions qu’il occupait au sein de son entreprise. « Il demeurera président du conseil d’administration de Québecor et si tant est qu’il y avait des dossiers où il pourrait risquer d’être en conflit d’intérêts, évidemment, à ce moment-là, il l’indiquera et se retirera des décisions qui pourraient être susceptibles de le mettre en conflit d’intérêts. »
 
Le Devoir

À voir en vidéo