La valeur des permis de bâtir est en hausse

Ottawa — Les municipalités canadiennes ont délivré pour 6 milliards de dollars de permis de bâtir en février, en hausse de 1,7 % par rapport à janvier, a indiqué mardi Statistique Canada.


L’agence fédérale a expliqué que la hausse des intentions de construction dans le secteur non résidentiel dans huit provinces, l’Alberta en tête, a plus qu’effacé la baisse observée dans le secteur résidentiel.


En dépit de la croissance notée en février, la valeur totale des permis de bâtir montre une tendance à la baisse depuis la fin de 2012. Les intentions de construction dans le secteur résidentiel ont diminué de 7,2 % pour s’établir à 3,6 milliards en février.


La valeur des permis dans le secteur non résidentiel a augmenté de 18,9 % pour atteindre 2,4 milliards, après avoir enregistré trois mois de baisses. Les intentions de construction non résidentielle ont augmenté dans toutes les provinces, sauf au Nouveau-Brunswick et en Nouvelle-Écosse.


Par ailleurs, la SCHL a dénoté en mars une hausse modeste des mises en chantier, en dépit du recul du nombre de mises en chantier de maisons individuelles. L’agence dénombre 12 273 mises en chantier réelles, et le nombre mensuel désaisonnalisé et annualisé se situait à 184 028 en mars, en légère hausse par rapport à celui de 183 207 enregistré en février.

À voir en vidéo