AstraZeneca va supprimer 1600 emplois aux États-Unis et au Royaume-Uni

Trenton, N.J. – La société pharmaceutique anglo-suédoise AstraZeneca a indiqué lundi qu’elle éliminerait 1600 emplois, essentiellement aux États-Unis et au Royaume-Uni, son chef de la direction entamant une importante réorganisation de ses activités de recherche et développement. Les coupes, qui visent à réduire les coûts et augmenter la productivité des programmes de recherche, surviennent à peine quelques semaines après que la société eut fait état d’une importante baisse de ses revenus et de son bénéfice net en 2012 et prédit que la concurrence des médicaments génériques continuerait à nuire à ses ventes. Les mises à pied représentent près de 3 % de l’effectif mondial de 57 200 employés d’AstraZeneca.

À voir en vidéo