Les banques connaissent un bon début d’année

La Banque Nationale a déclaré jeudi un bénéfice net de 364 millions au premier trimestre de l’exercice 2013, par rapport à 351 millions réalisé au cours du premier trimestre de 2012, soit une croissance de 4 %.
Photo: Jacques Grenier - Le Devoir La Banque Nationale a déclaré jeudi un bénéfice net de 364 millions au premier trimestre de l’exercice 2013, par rapport à 351 millions réalisé au cours du premier trimestre de 2012, soit une croissance de 4 %.

Quatre autres banques ont dévoilé des bénéfices en hausse au premier trimestre. Deux d’entre elles ont accompagné leur performance d’une hausse de leur dividende trimestriel.


En premier lieu, la Banque Nationale a déclaré jeudi un bénéfice net de 364 millions au premier trimestre de l’exercice 2013, par rapport à 351 millions réalisé au cours du premier trimestre de 2012, soit une croissance de 4 %. Le résultat par action atteint 2,03 $ pour le trimestre terminé le 31 janvier 2013, en hausse de 2 % par rapport à 1,99 $ au trimestre correspondant de 2012. En excluant les éléments particuliers, le résultat net record de 361 millions, ou de 2,02 $ par action au premier trimestre de 2013, est en hausse de 2 % par rapport à 353 millions, ou 2 $ par action.


Le rendement sur fonds propres atteint les 20 %. « Les résultats du trimestre sont attribuables à l’excellente performance du secteur Gestion de patrimoine et du secteur Particuliers et entreprises, dont les bénéfices augmentent de 24 % et 5 % respectivement », a souligné Louis Vachon, président et chef de la direction. Le dividende trimestriel de la Banque est cependant demeuré inchangé, à 83 ¢ l’action ordinaire.


Pour sa part, la Banque Royale a annoncé avoir enregistré au premier trimestre de l’exercice 2013 un bénéfice net de 2,07 milliards, ou 1,36 $ par action, en hausse comparativement à celui de 1,86 milliard, ou 1,23 $ par action, réalisé lors de la même période un an plus tôt, grâce à la croissance des secteurs des services bancaires aux particuliers et aux entreprises, des marchés des capitaux, ainsi que de la gestion de patrimoine.


La banque demeure en bonne position pour continuer d’accroître sa clientèle et sa part de marché, même si l’incertitude entourant l’économie mondiale demeurera un facteur lors des trimestres à venir, a déclaré le président et chef de la direction, Gordon Nixon. « Les vents contraires ne sont rien de nouveau, mais ils continuent de modeler nos perspectives. »


La Banque Royale a par ailleurs annoncé une augmentation du dividende trimestriel sur ses actions ordinaires de 3 ¢ par action, soit de 5 %, à 63 ¢. Il s’agit de la quatrième hausse au cours des quatre dernières années.

 

TD et CIBC


Le Groupe Banque TD a également augmenté son dividende trimestriel de 5 % à la suite de l’annonce d’une solide et inattendue croissance de la plupart de ses principaux secteurs. La banque a indiqué avoir enregistré au premier trimestre de l’exercice 2013 un bénéfice net de 1,79 milliard, ou 1,86 $ par action, en hausse comparativement au bénéfice net de 1,47 milliard, ou 1,55 $ par action, de la même période un an auparavant. La provision pour pertes sur créances a été ramenée à 385 millions, contre 404 millions au premier trimestre de 2012 et 565 millions lors des trois derniers mois de ce même exercice.


Quatrième banque à dévoiler ses résultats jeudi, la CIBC a déclaré un résultat net de 798 millions pour le premier trimestre clos le 31 janvier, en regard d’un résultat net de 835 millions pour la période correspondante un an plus tôt. Le bénéfice par action s’est établi à 1,91 $, comparativement à 1,93 $ un an plus tôt. Les services bancaires de détail et aux entreprises ont enregistré un résultat net de 611 millions pour le premier trimestre, en hausse par rapport à 567 millions pour le trimestre correspondant de l’exercice précédent.


Le conseil d’administration de la CIBC a par ailleurs annoncé un dividende de 94 ¢ par action ordinaire pour le trimestre se terminant le 30 avril. Ce dividende n’a pas été haussé malgré les attentes des observateurs.



Avec La Presse canadienne

À voir en vidéo