JP Morgan supprimera jusqu’à 19 000 emplois

New York – La banque américaine JP Morgan Chase, la première des États-Unis en matière d’actif, a annoncé mardi qu’elle comptait supprimer de 16 000 à 19 000 emplois dans son département de banque de détail d’ici la fin 2014, et 4000 dans l’ensemble du groupe cette année. L’unité de prêts hypothécaires, qui employait ces dernières années des milliers de personnes chargées de gérer les défauts de paiements, verra ses effectifs chuter de 13 000 à 15 000 personnes d’ici deux ans. Il n’est pas certain toutefois que des baisses d’effectifs dans la banque de détail se traduisent par un nombre de réductions de postes nettes équivalent dans l’ensemble du groupe, car il pourrait également embaucher dans d’autres secteurs. Le groupe employait près de 259 000 personnes fin 2012. La banque américaine a dégagé l’an dernier un bénéfice net en hausse de 12 % à 21,3 milliards, malgré une perte de 6 milliards de dollars environ à cause de paris risqués sur des dérivés de crédit qui ont mal tourné, l’affaire dite de « la baleine de Londres », révélée en mai.

À voir en vidéo