Peine réduite pour un acteur de Norbourg

Condamné en septembre 2011 à des peines de prison concurrentes de huit et six ans pour son rôle dans l’affaire Norbourg, l’ancien contrôleur Jean Cholette a appris jeudi que la Cour d’appel réduit ces peines à six ans et quatre ans et demi. Trois juges de la Cour d’appel ont estimé que la peine imposée par la Cour supérieure n’était « pas adaptée aux actions, certes frauduleuses, qu’il a commises, ni à sa situation personnelle ». Dans sa décision d’à peine six pages, la Cour d’appel a ajouté que M. Cholette, qui a tout vendu et fait faillite à la suite du scandale, n’en était pas l’instigateur ni un principal bénéficiaire, mais un « acteur de troisième rang » et un « instrument des basses œuvres de Vincent Lacroix ». Or, ailleurs au Canada, les peines de huit ans vont généralement aux acteurs de premier plan, ont écrit les juges.

À voir en vidéo

1 commentaire
  • François Dugal - Inscrit 15 février 2013 08 h 10

    Pitié

    Pitié pour le club des cravates.