Canada - Hausse de la valeur des fusions et des acquisitions en 2012

La firme de services-conseils a noté que, malgré un recul de 9,6 % du nombre d’ententes de fusions et acquisitions, la valeur de ces transactions a grimpé de 10,5 % en 2012 pour atteindre 210 milliards.


Selon le leader national du groupe des transactions chez PwC, Nicolas Marcoux, cette croissance est attribuable à une reprise des transactions dépassant chacune le cap du milliard de dollars. Ces méga-transactions se sont élevées à 123 milliards en 2012, une hausse de quelque 30 milliards par rapport à 2011, laquelle a compensé un faible recul dans la valeur globale des fusions et acquisitions de moins d’un milliard de dollars.


Le secteur de l’énergie a été responsable d’environ 29 % des transactions de fusions et acquisitions. Le rachat de Nexen pour 15,1 milliards par CNOOC et la prise de contrôle de Progress Energy pour 6 milliards par la société d’État malaisienne Petronas étaient de ce groupe.


Le secteur immobilier a représenté 15 % de l’activité canadienne de fusions et acquisitions en 2012. En troisième place venait le secteur des mines et métaux, responsable de 11 % de la valeur des transactions de fusions et acquisitions.

À voir en vidéo