Le projet Keystone franchit une étape cruciale

Le gouverneur du Nebraska a approuvé en début de semaine le nouveau tracé du projet d’oléoduc Keystone XL sur son territoire, cela faisant dire à TransCanada hier que la balle est maintenant dans le camp de Washington. « Désormais approuvé, ce réacheminement fait maintenant partie de la demande de permis présidentiel, qui serait délivré par le Département d’État américain pour ce projet déposé le 4 mai », a écrit la société. Le projet Keystone, qui partirait de l’Alberta pour descendre au Texas, est évalué à 5,3 milliards de dollars américains et sa mise en activité est prévue en 2014 ou 2015. Il s’était buté à un obstacle de taille l’an dernier lorsque le président Barack Obama l’avait rejeté en affirmant que le gouvernement américain ne détenait pas suffisamment d’informations pour l’approuver.

À voir en vidéo