Échec de la privatisation de TAP Portugal

Lisbonne — Le gouvernement portugais a renoncé jeudi à céder la compagnie aérienne TAP Portugal à l’unique repreneur en lice, le consortium sud-américain Synergy Aerospace, propriétaire de la colombienne Avianca, estimant son offre insatisfaisante. L’offre du groupe Synergy, du magnat sud-américain German Efromovich, prévoyait de couvrir le passif de la TAP, estimé à 1,5 milliard d’euros, et de verser 35 millions d’euros à l’État portugais. Sous assistance financière internationale depuis mai 2011, le Portugal s’est engagé à mettre en ouvre un vaste programme de rigueur et de réformes comprenant la privatisation de plusieurs entreprises publiques.