Projet de Muskrat Falls - Terre-Neuve donne le feu vert

Selon la première ministre Kathy Dunderdale, la décision marque un jour significatif dans l’histoire de la province, qui est dorénavant prête, a-t-elle estimé, à devenir un leader national dans la production d’énergie.

Le développement sera une coentreprise de Nalcor Energy, une société d’État de Terre-Neuve, et de la firme néo-écossaise Emera. Le projet Muskrat Falls comprend la construction d’un barrage et d’une centrale énergétique au Labrador, de lignes de transmission sur l’île de Terre-Neuve et d’un lien souterrain qui transmettrait de l’électricité du sud-ouest de Terre-Neuve au Cap Breton. Il devrait commencer à générer de l’énergie en 2017 et devrait coûter entre 7,5 et 7,7 milliards.

Des opposants au projet soutiennent que Mme Dunderdale n’a pas démontré les bienfaits du projet. Elle a répondu en présentant une série de rapports commandés par le gouvernement qui soutiennent que le projet sera une source viable d’énergie renouvelable qui aidera la province à se sevrer des combustibles fossiles.

La Régie des services publics de la province a refusé d’appuyer Muskrat Falls, le printemps dernier, citant un manque d’informations à jour, mais Mme Dunderdale a dit non à une demande de l’organisme de procéder à une révision additionnelle du projet.