Nouvelle mise en garde de Mark Carney aux Canadiens

Ottawa — Le gouverneur de la Banque du Canada, Mark Carney, recommande aux Canadiens de ne pas faire preuve d’une confiance aveugle en ce qui a trait à leur sécurité financière si cette dernière est liée à des biens ménagers.

M. Carney a affirmé mercredi devant le Comité sénatorial permanent des banques et du commerce, à Ottawa, que l’endettement des ménages par rapport à leur revenu était à un niveau élevé, à 163 %, et il a dit ne pas être vraiment rassuré par le fait que la valeur des ménages était également « très élevée ».


Le problème avec les biens ménagers, a ajouté le gouverneur de la banque centrale, est que la plupart sont liés à de l’immobilier, de sorte que leur valeur peut augmenter et baisser, et qu’ils ne sont pas toujours liquides.


Certaines personnes se sentent à l’aise financièrement parce que leurs actifs sont supérieurs à leurs dettes, mais lorsqu’un choc survient et que l’immobilier chute, elles ne parviennent pas à vendre leur résidence, mais elles ont toujours des paiements hypothécaires à faire, a indiqué M. Carney. Voilà pourquoi il revient sans cesse sur cette question depuis un moment, a expliqué le gouverneur.


M. Carney a cependant dit croire qu’il n’était pas trop tard pour que les Canadiens ralentissent leur accumulation de dettes.