Les TCA et le SCEP créent le plus important syndicat canadien

Québec – Les délégués du Syndicat canadien des communications, de l’énergie et du papier (SCEP) ont largement entériné, lundi, la fusion avec le syndicat des Travailleurs canadiens de l’automobile (TCA), ce qui donnera naissance au plus grand syndicat du secteur privé au Canada.


Un représentant du syndicat a indiqué que plus de 90 % des délégués au congrès national, à Québec, se sont prononcés en faveur du regroupement. En août dernier, les délégués des TCA s’étaient unanimement prononcés en faveur de la fusion.


Lorsq u’il sera formé, ce nouveau syndicat représentera plus de 300 000 travailleurs oeuvrant dans environ 20 secteurs économiques. La majorité des syndiqués seront issus des secteurs manufacturiers, des transports et des communications, mais le nouveau syndicat représentera aussi des travailleurs de la santé et du secteur de l’éducation.


Les membres d’un comité formé de 16 représentants des deux syndicats avaient recommandé la fusion des deux organisations d’ici 2013.


Le président des TCA, Ken Lewenza, a déclaré qu’il serait difficile pour le syndicat d’abandonner son nom actuel. Il a cependant ajouté que le mouvement syndical devait adopter une nouvelle approche en raison, selon lui, des attaques du gouvernement fédéral contre les syndicats au cours des dernières années. Le président du SCEP, Dave Coles, soutenait quant à lui que la fusion était intéressante car les deux syndicats ont une histoire semblable et qu’ils ont travaillé ensemble dans le passé. «Nous sommes témoins de l’histoire [...] C’est la reponse à un gros gouvernement [pour lui faire savoir] que nous ne tolérerons plus ce genre d’attaque», a-t-il dit.

À voir en vidéo