Une entente serait imminente entre les TCA et Chrysler

Les Travailleurs canadiens de l’automobile (TCA) et Chrysler affirmaient mercredi être sur le point de conclure une entente, ce qui permettrait au syndicat d’avoir renouvelé ses conventions collectives avec les trois grands constructeurs de Detroit sans avoir eu recours à la grève.

Le président du comité de négociation des TCA avec Chrysler, Dino Chiodo, a affirmé que les deux parties avaient réalisé d’importants progrès au cours des 24 dernières heures. Lors d’un entretien accordé depuis Toronto, M. Chiodo a estimé que les TCA et Chrysler étaient « de plus en plus » proches d’une entente, précisant qu’ils en étaient « à régler les détails ». Il s’est dit confiant que le syndicat et le constructeur puissent parvenir à une conclusion mercredi ou jeudi, « à moins que les choses ne déraillent complètement ».


De son côté, LouAnn Gosselin, porte-parole de Chrysler, a dit ne pas être en mesure de prédire à quel moment une entente surviendrait, mais elle a indiqué que les discussions progressaient bien. M. Chiodo a indiqué qu’il continuait de négocier avec des responsables de Chrysler afin de régler certaines questions même si d’autres membres du comité de négociation - incluant le président des TCA, Ken Lewenza, - prenaient part aux réunions de ratification des employés de General Motors.


Les travailleurs doivent se prononcer sur l’entente conclue avec GM lors de votes prévus mercredi et jeudi à Oshawa, St. Catherines et Woodstock, en Ontario.

À voir en vidéo