En bref - BlackBerry bon deuxième chez lui

La société ontarienne Research In Motion, fabricant des appareils BlackBerry, a perdu au profit du géant américain Apple et de son iPhone la domination du marché canadien des téléphones intelligents.

Selon un rapport dévoilé hier, l'entreprise de Waterloo a expédié un peu plus de deux millions de BlackBerry au Canada, l'an dernier, contre 2,85 millions unités pour Apple. John Pliniussen, spécialiste de la technologie et professeur de marketing à l'Université Queen's, à Kingston, en Ontario, n'est pas surpris. À son avis, RIM a maintenant besoin d'une puissante campagne de mise en marché et de produits stimulants. Les modèles de la prochaine génération de téléphones intelligents BlackBerry ne devraient être sur le marché que plus tard cette année, ce qui laisse RIM avec peu de produits à proposer aux consommateurs et à la clientèle d'affaires.