Comcast n'est pas intéressé par les actifs de VUE

«Comcast n'a pas l'intention de déposer une offre sur les actifs de Vivendi Universal Entertainment», a déclaré une porte-parole du groupe en reprenant, sans autre commentaire, les termes d'un bref communiqué publié quelques instants plus tôt.

Vivendi, deuxième groupe mondial de communication, a maintenu son prix plancher de 14 milliards $US pour la cession de ses activités américaines de divertissement en dépit du retrait de prétendants qui ont jugé ce prix trop élevé. De sources proches du dossier, on avait appris en début de semaine que Vivendi avait donné aux parties intéressés jusqu'au 18 août pour présenter des offres fermes.

Après le retrait de la course de MGM (Metro-Goldwyn-Mayer) du milliardaire américain Kirk Kerkorian, fin juillet, Vivendi Universal a présenté Comcast comme un candidat plus que probable, face aux cinq prétendants restés en lice, tous américains : NBC (General Electric), Viacom, Liberty de John Malone et le consortium d'investisseurs industriels et financiers dirigé par l'ancien patron de Seagram et ancien associé de VU, Edgar Bronfmann. Le studio MGM et le câblo-opérateur Liberty Media ont jeté l'éponge, abandonnant à NBC, la filiale médias de General Electric, le titre officieux de favori pour la reprise des actifs de Vivendi Universal Entertainment.

À voir en vidéo