BHP Billiton vendrait ses mines d'or canadiennes

Melbourne — Le géant minier anglo-australien BHP Billiton examine ses mines de diamants dans le Grand Nord canadien et est à la recherche d'un acheteur intéressé à en acquérir la totalité ou une partie.

BHP envisage de se départir de sa participation dans la mine Ekati, dans les Territoires du Nord-Ouest, et dans le projet d'exploration Chidliak, au Nunavut. La compagnie détient 80 % d'Ekati, la première mine de diamants inaugurée au Canada.

BHP affirme qu'elle étudiera uniquement les offres qui respectent la sécurité d'Ekati, les normes environnementales et les retombées bénéfiques de la mine pour les communautés de la région. Si ces critères ne sont pas respectés, la compagnie indique qu'elle entend continuer à exploiter de «manière durable» cette mine de «classe mondiale».

BHP détient une participation de 51 % dans le projet Chidliak, dans le sud-est de l'île de Baffin. Le reste appartient à la minière Peregrine Diamonds.