Croissance: Kevin Page est moins optimiste que Jim Flaherty

Ottawa — Le directeur parlementaire du budget, Kevin Page, prédit une croissance économique beaucoup moins rapide l'année prochaine au Canada, en raison de la crise de la dette en Europe.

Dans son rapport sur les perspectives économiques et financières présenté hier, M. Page s'attend à ce que la croissance n'atteigne que 1,5 % en 2012 et 2,1 % en 2013. Le rapport du bureau de Kevin Page estime que la croissance cette année devrait atteindre 2,2 %, ce qui correspond aux dernières prévisions du ministre des Finances Jim Flaherty.

Toutefois, les prévisions de M. Page sont bien inférieures à celles de M. Flaherty pour 2012, qui s'attend à une croissance de 2,1 % l'an prochain. Les prévisions du directeur parlementaire du budget suivent celles de la Banque du Canada émises la semaine dernière. La banque centrale prévoyait une avancée de 2,1 % cette année, de 1,9 % en 2012 et de 2,9 % en 2013.

Le rapport de M. Page suggère aussi qu'il est peu probable que le ministre Flaherty réussisse à atteindre son objectif de présenter un budget équilibré en 2014-2015. Il prévoit un manque à gagner de 18,7 milliards cette année.

De plus, le document affirme que le taux de chômage devrait atteindre 8 % l'année prochaine et en 2013, en hausse par rapport aux 7,1 % enregistrés en septembre. Finalement, il s'attend à ce que la Banque du Canada maintienne son taux directeur à 1 % jusqu'au premier trimestre de 2013.