Jouets défectueux - Mega Brands règle à l'amiable

Mega Brands affirme être en train de tourner la page sur le rappel d'un jouet magnétique défectueux, ayant consenti à régler à l'amiable une poursuite en recours collectif intentée par des consommateurs américains avant l'annonce de résultats financiers qui devraient être solides.

L'entreprise montréalaise versera jusqu'à 3,5 millions en frais légaux, établira une fondation pour l'enfance et remboursera les consommateurs américains ayant acheté des produits de sa gamme Magnetix. «Nous avons encore des affaires pendantes, mais celle-ci était pas mal grosse en matière de poursuites en recours collectif», a affirmé en entrevue le vice-président aux affaires juridiques de Mega Brands, Mark Girgis, hier.

En 2006, Mega Brands avait conclu une entente de 13,5 millions $US avec 14 familles, parmi lesquelles celle d'un garçon âgé de 22 mois ayant succombé à ses blessures après avoir avalé huit pièces magnétiques de la taille de cachets d'Aspirin.

La compagnie a indiqué avoir mis de côté des fonds suffisants pour couvrir les coûts éventuels de la poursuite en recours collectif, dans le cadre de laquelle les consommateurs réclamaient compensation pour avoir acheté des produits défectueux.