États-Unis - Les mises en chantier font un bond spectaculaire en juin

Washington — Les mises en chantier ont bondi le mois dernier à leur plus fort rythme depuis janvier tandis que le nombre de permis de construire s'est également inscrit en hausse, montrent les chiffres officiels publiés hier.

En données corrigées des variations saisonnières, les mises en chantier ont progressé de 14,6 % au nombre annuel de 629 000. Le consensus donnait 575 000. Le chiffre de mai ressort inchangé par rapport à avril à 549 000 unités contre 560 000 annoncées en première estimation.

Quant aux permis de construire, ils ont affiché une progression de 2,5 % à 624 000 unités le mois dernier. Les économistes n'anticipaient que 600 000.

Pour sa part, l'indice du moral des constructeurs immobiliers a progressé plus qu'attendu en juillet, montrent les chiffres publiés lundi par la fédération NAHB. L'indice est ressorti à 15 en juillet après être tombé à 13, un plus bas de 9 mois, le mois dernier. Les économistes interrogés par Reuters tablaient sur un léger rebond à 14.

À l'opposé, les dépenses de construction aux États-Unis ont reculé de 0,6 % en mai, enregistrant un sixième mois consécutif de baisse, selon les chiffres du département américain du Commerce. À 753,5 milliards de dollars, ces dépenses sont au plus bas depuis septembre 1999, alors que les analystes interrogés par Reuters tablaient sur un rythme inchangé.

Les dépenses du mois d'avril ont été révisées à la baisse à -0,6 % alors qu'elles avaient été annoncées d'abord en hausse de 0,4 %.

Le recul des dépenses reste marqué sur un an, à -7,1 %.