États-Unis - Les commandes des entreprises sont en hausse

Washington — Les entreprises américaines ont commandé davantage d'avions, de voitures et de matériel de forage pétrolier en mai, et cette hausse des commandes, à la suite d'un printemps tranquille à cet égard, laisse croire que les problèmes d'approvisionnement ayant découlé de la crise japonaise commencent à s'estomper.

Les commandes faites aux usines ont augmenté de 0,8 % en mai, a annoncé hier le département américain du Commerce. Cette progression fait suite à la chute de 0,9 % du mois d'avril.

L'augmentation de mai a fait passer la valeur des commandes à 445,3 milliards $ US. Il s'agit là de près de 32 % de plus que le plancher atteint au plus fort de la récession, en mars 2009. Cette hausse s'explique essentiellement par la poussée de 36,5 % des commandes d'avions, une catégorie habituellement instable.

Toutefois, des signes de vigueur ont été constatés dans des secteurs ayant connu de fortes baisses le mois précédent. Les commandes de voitures et de pièces automobiles, notamment, ont progressé de2 %. Les investissements faits par les entreprises ont augmenté de 1,6 % en mai, après avoir reculé de 0,4 % le mois précédent. Les compagnies ont investi davantage d'argent dans les ordinateurs et le matériel. En revanche, les commandes de biens de consommation non durables — tels que les aliments, les vêtements, le pétrole et les plastiques — ont diminué de 0,2 % en mai. Cependant, cette baisse s'explique en partie par la chute des cours de l'or noir.

Jusqu'à ce printemps, le secteur manufacturier avait été l'un des plus solides de l'économie américaine depuis la fin de la récession, il y a deux ans.

Les économistes ont en grande partie expliqué les récents problèmes du secteur par le séisme et le tsunami survenus au Japon en mars, qui ont provoqué des pénuries de pièces ayant ralenti les usines américaines.