Hausse du nombre de mises en chantier en mars

Ottawa — Le nombre de mises en chantier d'habitations a augmenté au pays en mars pour s'établir à 188 800, a indiqué hier la Société canadienne d'hypothèques et de logement. Il était de 183 700 en février.

Cette accélération s'explique surtout par l'intensification de l'activité dans les régions rurales, où les mises en chantier se sont chiffrées à environ 25 300. Le rythme des mises en chantier est en effet demeuré plutôt stable dans les zones urbaines puisque la hausse du nombre de projets de logements collectifs a été contrebalancée par la diminution du nombre de maisons individuelles.

L'activité a beaucoup varié, d'une région à l'autre du pays. Le nombre désaisonnalisé annualisé de mises en chantier en milieu urbain a ainsi diminué de 23,4 % en Colombie-Britannique et de 19,3 % dans les Prairies, tandis qu'il a augmenté de 13,6 % en Ontario, de 11,5 % dans l'Atlantique et de 8,6 % au Québec.