Malgré une perte de 3,7 milliards - BP recommence à verser un dividende

Londres — La pétrolière BP a subi une perte en 2010, mais elle a néanmoins l'intention de recommencer à verser à ses actionnaires le dividende qui avait été suspendu après la catastrophe écologique dans le golfe du Mexique.

Le paiement sera de 7 ¢US par action pour un total de 1,25 milliard $US. C'est environ la moitié de ce qu'il était au quatrième trimestre de 2009. Le président du conseil Carl-Henric Svanberg estime qu'il s'agit d'une somme «prudente» qui laisse une certaine marge de manoeuvre à BP.

L'entreprise a par ailleurs annoncé la vente d'une partie de ses raffineries américaines, dont celle de Texas City, où 15 travailleurs sont décédés lors d'une explosion en 2005, ainsi que celle de Carson près de Los Angeles.

BP a précisé hier qu'elle évaluait désormais les coûts de l'explosion de la plateforme Deepwater Horizon et le déversement de pétrole qui en a découlé à 40,9 milliards.

Pour son quatrième trimestre, la société a déclaré un profit de 5,6 milliards, en hausse par rapport à celui de 4,3 milliards enregistré à la même période en 2009. Son dernier exercice financier s'est soldé par une perte de 3,7 milliards, qui se compare à un profit de 16,6 milliards en 2009.