En bref - Angiotech se protège

Vancouver — La firme Angiotech Pharmaceuticals va demander la protection des tribunaux pour se restructurer.

L'entreprise, qui a déjà été l'une des vedettes du secteur canadien des biotechnologies, a reçu l'autorisation de son conseil d'administration pour se placer sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies (LACC). L'objectif de sa restructuration est d'effacer sa dette de 250 millions sous forme de notes et d'obligations.

À voir en vidéo