En bref - Toyota: entente à l'amiable

New York — Le constructeur automobile japonais Toyota, numéro un mondial, a annoncé hier qu'il allait payer plus de 32 millions de dollars à l'agence américaine de sécurité routière (NHTSA) pour mettre fin à deux enquêtes de cette dernière.

«Toyota Motor Corporation annonce être parvenu à deux accords à l'amiable avec la NHTSA liées à des enquêtes sur un éventuel manque de rapidité dans le rappel en 2005 de véhicules dû à une corrosion du système de direction», et un autre rappel «entre 2007 et début 2010 visant à corriger les risques de tapis de sol se coinçant dans les pédales d'accélération», indique Toyota dans un communiqué. Le constructeur avait déjà payé une amende de 16,4 millions infligée pour n'avoir pas dévoilé à temps ces problèmes, mais la NHTSA avait prévenu le constructeur qu'elle n'excluait pas une deuxième sanction.