En bref - Recul de la croissance au Québec

Le PIB du Québec a diminué de 0,1 % au troisième trimestre, après des hausses de 1 % au premier et de 0,5 % au deuxième. À titre de comparaison, au Canada, les taux correspondants sont de + 0,3 % au troisième, de 1,4 % au premier et de 0,6 % au deuxième.

La croissance de la demande intérieure finale et l'augmentation des stocks sont entièrement compensées par la détérioration du solde du commerce extérieur, qui freine la croissance globale, a résumé l'Institut de la statistique du Québec. Toutefois, sur une base cumulative pour les trois trimestres, le PIB du Québec progresse de 3,3 % en regard des trimestres correspondants de 2009, comparativement à une avancée de 3 % au Canada.