Sables bitumineux - Suncor et Total forment une alliance

La propriété de Suncor, à Fort Hills, près de Fort McMurray, en Alberta<br />
Photo: Agence France-Presse (photo) Mark Ralston La propriété de Suncor, à Fort Hills, près de Fort McMurray, en Alberta

Calgary — Suncor Énergie et Total s'associent pour développer des projets dans les sables bitumineux de l'Alberta, espérant que cette alliance leur permettra de mieux contrôler les coûts et le rythme des travaux.

«Plutôt que de se concurrencer par des projets distincts, des usines de traitement distinctes, des exploitations minières distinctes, nous allons constituer un effort combiné et coordonné pour gérer la croissance et l'inflation de manière à offrir le meilleur rendement à tous nos partenaires et actionnaires», a soutenu hier le président et chef de la direction de Suncor, Rick George, lors d'une conférence téléphonique.

En vertu de l'accord, Total E&P Canada, une division de la Française Total SA, versera environ 1,75 milliard en espèces à Suncor et ajoutera dans le portefeuille de cette dernière 160 millions de barils de pétrole tirés des sables bitumineux. La structure de propriété du projet de Fort Hills, près de Fort McMurray, a en outre été modifiée. La participation de Suncor passe de 60 à 40,8 %, tandis que celle de Total grimpe de 20 à 39,2 %. Teck Ressources détient le reste des parts.

Suncor acquiert par ailleurs 36,7 % de la participation de Total dans le projet Joslyn. Total demeure maître d'oeuvre du projet, avec une participation de 38,25 %, tandis qu'Occidental Petroleum et Inpex détiennent le reste des parts.

Pour sa part, Total devient propriétaire de la moitié du capital de l'usine de traitement Voyageur, que Suncor avait mise de côté pendant la récession, à la fin de 2008. Les travaux de construction de l'établissement devraient s'accélérer en 2011. Total renonce à construire sa propre usine de traitement près d'Edmonton.