Restructuration d'AbitibiBowater - Cinq dirigeants se partageront cinq millions

Maintenant qu'AbitibiBowater a terminé sa restructuration judiciaire, les cinq plus hauts dirigeants de la forestière passeront à la caisse: ils toucheront jusqu'à 5 millions $US en primes de toutes sortes.

C'est ce que révèle un document déposé hier auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis.

Le président et chef de la direction, David Paterson, a droit à un «octroi de reconnaissance lié à la restructuration» de 765 000 $US, auquel s'ajoutera une prime de 382 500 $US si l'entreprise montréalaise atteint ses objectifs de rentabilité pour les six derniers mois de 2010.

En tout, les cinq plus grands patrons d'AbitibiBowater recevront 2,16 millions en «octrois de reconnaissance» et 1,08 million en primes de rendement. C'est sans compter que 35 autres dirigeants de l'entreprise auront également droit à ces «octrois de reconnaissance», mais on n'en connaît pas la valeur totale.

En outre, quatre hauts dirigeants, mais pas M. Paterson, recevront des options d'achat d'actions et des actions temporairement incessibles d'une valeur globale de 1,74 million.

David Paterson quittera son poste de p.-d.g. le 31 décembre, mais restera conseiller auprès de la direction jusqu'au 31 juillet.