Les profits des sociétés ont atteint 61,5 milliards

Ottawa — Les bénéfices d'exploitation des entreprises canadiennes se sont chiffrés à 61,5 milliards au troisième trimestre de 2010. Ce montant est à peu près le même que celui que Statistique Canada avait comptabilisé au trimestre précédent.

Les profits du secteur non financier ont totalisé 46,7 milliards, en hausse de 0,8 %. Ceux du secteur financier se sont quant à eux chiffrés à 14,8 milliards, en baisse de 3,7 %.

Statistique Canada a noté une hausse dans 12 des 22 industries qu'elle suit. L'extraction pétrolière et gazière ainsi que le transport et l'entreposage ont connu de fortes augmentations, mais cette croissance a été neutralisée par la diminution des bénéfices du domaine de l'intermédiation financière et de l'assurance.

Les profits du troisième trimestre de 2010 sont supérieurs de 14,4 % à ceux de la période correspondante en 2009.
3 commentaires
  • Roland Berger - Inscrit 25 novembre 2010 09 h 40

    Bonne nouvelle !

    « Les bénéfices d'exploitation des entreprises canadiennes se sont chiffrés à 61,5 milliards au troisième trimestre de 2010. » Bonne nouvelle ! Mon voisin n'arrive plus à payer son loyer. On lui a pourtant dit que la crise était chose du passé.
    Le royaume de l'argent a de ces mystères.
    Roland Berger

  • Alain Deloin - Inscrit 25 novembre 2010 12 h 17

    Responsabilité individuelle

    "Mon voisin n'arrive plus à payer son loyer"....

    Il peut retourner aux études, comme vous dites ici. Il y'a des aides pour ça.

    Sinon les profits sont une bonne nouvelle. Là où il y’a des profits, il y’a investissements, emplois, croissance. Un processus vertueux.

  • MJ - Inscrite 25 novembre 2010 15 h 31

    Attention!

    Augmentation des bénéfices des sociétés ne signifie pas automatiquement investissements et créations d’emplois. Ces profits peuvent être distribués sous forme de dividendes à leurs actionnaires. C’est un leurre de penser qu’automatiquement les profits sont réinvestis dans l’économie.