La croissance dans le milieu bancaire sera difficile, selon RBC

Gordon Nixon<br />
Photo: Agence Reuters Mark Blinch Gordon Nixon

Toronto — La croissance du secteur bancaire canadien sera plus difficile lors des prochaines années, tandis que l'économie mondiale demeure fragile, et qu'il est de plus en plus difficile d'obtenir des capitaux, a déclaré hier le président de la Banque Royale (RBC), Gordon Nixon.

Le dirigeant de la plus importante banque canadienne a livré sa vision du secteur lors d'un discours prononcé à Toronto. M. Nixon a indiqué que les trois dernières années avaient été une occasion de transformation pour les institutions financières mondiales, mais que les prochaines années seraient marquées par davantage de défis.

Il a souligné que les banques devraient jongler avec une économie globale fragile qui pourrait demeurer faible pour les années à venir. Il a également précisé que la réglementation bancaire sera profondément modifiée, affectant les besoins globaux en capitaux.

Ces changements donneront aux plus grandes banques canadiennes une occasion de raffermir leur position tandis que les joueurs plus faibles du secteur seront davantage atteints, croit M. Nixon.