Prévisions d'Exportation et développement Canada - La reprise surviendra dans un an au plus tôt

Ottawa — Le ralentissement inattendu qui a marqué l'économie mondiale au cours des six derniers mois se poursuivra encore un certain temps, selon un rapport publié par Exportation et développement Canada (EDC), qui prédit à 4,2 % la croissance économique mondiale pour 2010 et à 3,9 % pour 2011.

Plusieurs ont cru que les six mois consécutifs de redressement économique amorcés il y a un an indiquaient que la reprise était bel et bien en cours. Mais depuis, l'économie s'est montrée plutôt timide — et elle demeurera faible pendant plusieurs mois, a affirmé hier l'économiste en chef de EDC, Peter Hall.

M. Hall estime que la reprise économique aura lieu dans «au moins» un an. Cette période transitoire représentera, selon lui, tout un défi et sera déterminante pour l'économie mondiale.

Dans le rapport dévoilé hier, EDC identifie quatre moteurs de la demande globale qui seront mis à l'épreuve à court terme: les grands consommateurs qui s'affairent à éponger leurs dettes et se montrent craintifs par rapport à de nouvelles dépenses, les programmes de stimulation économique qui ont pris fin, les institutions financières (réticentes à consentir des prêts) et les marchés émergents, qui connaissent une période de décroissance.

EDC prévoit que la croissance de l'économie des pays développés passera de 2,4 % en 2010 à 2,1 % en 2011 alors que celle des pays émergents s'établira à 5,9 % en 2011, après une expansion à 6,4 % en 2010.

Si, à première vue, ces projections ne semblent pas si sombres, elles témoignent néanmoins d'un ralentissement de l'économie, selon Peter Hall. «Les remarquables hausses successives du PIB enregistrées à partir du quatrième trimestre de 2009 ont alimenté le gros de la croissance en 2010, et les projections pour 2011 sont sauvées par une croissance qui ne se fera sentir qu'à la fin de l'année», a affirmé M. Hall.