Le taux d'inflation a augmenté à 1,9 %

Ottawa — Le taux d'inflation a grimpé de deux points pour atteindre 1,9 % en septembre en grande partie à cause d'une hausse du prix de l'énergie, de la nourriture et des voitures neuves, a rapporté Statistique Canada, hier.

Si l'on ne tient pas compte de l'énergie, l'indice des prix à la consommation a augmenté de 1,5 % le mois dernier. Pour les économistes, cela démontre que les pressions inflationnistes demeurent très faibles au pays. Ils soulignent que l'inflation sous-jacente demeure en effet inférieure à la cible de 2 % que s'est fixée la Banque du Canada.

Selon Diana Petramala de la Banque TD, les prix devraient demeurer relativement stables en 2011. D'après elle, le taux actuel d'inflation est le reflet de la situation économique du Canada à ce stade-ci de la reprise.

L'inflation a augmenté dans toutes les provinces en septembre. L'Ontario est celle qui a enregistré le taux le plus élevé, soit 2,9 %. La hausse des prix y a été identique à celle enregistrée en août. Les experts font toutefois valoir qu'une partie de la hausse récente des prix en Ontario et en Colombie-Britannique est attribuable à l'harmonisation de la taxe de vente provinciale et de la TPS.

Le taux d'inflation a atteint 1 % au Québec et 1,6 % au Nouveau-Brunswick en septembre.

Sur une base mensuelle désaisonnalisée, les prix à la consommation ont augmenté de 0,3 % en septembre au pays, après avoir progressé de 0,1 % en août. L'indice des aliments a augmenté de 0,2 %, tandis que celui des loisirs, de la formation et de la lecture a progressé de 0,1 %. La composante de la santé et des soins personnels a fléchi de 0,3 %.