En bref - Port de Montréal: les débardeurs appuient l'entente de principe

Les débardeurs du port de Montréal ont massivement appuyé l'entente de principe conclue par leur syndicat avec l'Association des employeurs maritimes.

Quelque 700 syndiqués sur un total de 900 se sont prononcés à 94 % pour le texte qui leur accorde notamment des augmentations salariales variant de 1,5 % à 2,5 % pour les années 2009 à 2012, année à la fin de laquelle la nouvelle convention collective viendra à échéance. Cette entente était intervenue il y a deux semaines. En juillet, un lockout avait paralysé le port pendant cinq jours. Les syndiqués ont par ailleurs accepté un nouveau programme de départs volontaires à la retraite et des provisions visant à limiter les coûts du régime de sécurité salariale, qui compense la disponibilité constante et les horaires irréguliers. Le contrat de travail précédent était échu depuis le 31 décembre 2008. La ministre du Travail, Lisa Raitt, a félicité les deux parties. «Notre stabilité économique repose sur la productivité de nos ports. Je suis heureuse que les parties aient pu conclure une entente», a déclaré Mme Raitt.

***

avec La Presse canadienne