En bref - Appui des créanciers américains

Le plan de restructuration de la papetière AbitibiBowater a obtenu hier l'appui de la majorité de ses créanciers américains. Les sociétés de gestion de capitaux Aurelius et Contrarian ont toutefois refusé d'entériner le plan, comme ce fut le cas la semaine dernière au Canada.

Les créanciers de la filiale Bowater Canada Finance Corporation (BCFC) s'y étaient alors opposés à titre de détenteurs d'obligations d'une société affiliée spéciale n'ayant pas d'actifs d'exploitation. Ainsi, BCFC sera exclue des dispositions propres au chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites tout comme elle l'était en vertu de la Loi canadienne sur les arrangements avec les créanciers des compagnies.