Forte hausse des demandeurs d'assurance-emploi aux É.-U.

Washington — Le nombre d'Américains présentant de nouvelles réclamations de prestations d'assurance-emploi a connu une hausse soudaine et inattendue la semaine dernière, témoignant de la volatilité persistante du marché de l'emploi.

Le nombre de demandes a augmenté de 25 000 la semaine dernière, à 471 000, selon les données dévoilées hier par le département du Travail. Il s'agit de la première hausse en cinq semaines et du gain le plus important depuis février. Les employeurs ont recommencé à embaucher, mais leurs efforts ne suffisent pas à faire chuter un taux de chômage qui a atteint 9,9 % en avril. L'amélioration de l'économie a incité certains chômeurs découragés à repartir à la recherche d'un boulot.

Le nombre de prestataires d'assurance-emploi a reculé de 40 000 à 4,63 millions pendant la semaine qui a pris fin le 8 mai. Ces données n'incluent toutefois pas les chômeurs qui ont épuisé les 26 semaines de prestations auxquelles ils ont droit.

Par ailleurs, le gouvernement américain a révélé que le nombre de banques considérées «en difficultés» est passé de 702 à 775 pendant la période janvier-mars. Les banques américaines ont toutefois affiché un bénéfice combiné de 18 milliards $US pendant cette période, comparativement à 5,6 milliards il y a un an.