Le Conference Board attend moins de profits pendant le deuxième semestre

Ottawa — La poussée du bénéfice des entreprises canadiennes constatée au cours des derniers mois pourrait ralentir pendant le deuxième semestre de l'année, a prévenu hier le Conference Board du Canada. Le groupe de recherche ajoute qu'un de ses principaux indicateurs révèle que la forte relance survenue après la récession commence à s'essouffler.

Les entreprises pourraient donc afficher des bénéfices en baisse, voire nuls, au cours des deux derniers trimestres de l'exercice 2010. Le Conference Board révèle que le principal indicateur pour toutes les industries a reculé de 0,4 % en avril, le premier déclin enregistré depuis mars 2009. Cette glissade est attribuée à une hausse des taux d'intérêt et à la faiblesse saisonnière du cours des matières premières. L'organisme prévient toutefois que le recul des bénéfices pourrait être freiné par une amélioration du marché de l'emploi ou une nouvelle croissance des places boursières.