BMW X6 ActiveHybrid : vert...comme Hulk !

Ce n’est pas non plus parce que la BMW X6 ActiveHybrid possède un système hybride qu’elle est écolo.
Photo: Source BMW Ce n’est pas non plus parce que la BMW X6 ActiveHybrid possède un système hybride qu’elle est écolo.

Après des années à ne pas vouloir s'engager dans la voie des véhicules hybrides, les constructeurs allemands ont décidé de tenter l'aventure, presque 15 ans après les Japonais. Le résultat est-il concluant? À vous d'en juger.

Après la Mercedes S400 HYBRID, voici un véhicule tout à fait différent, venant cette fois-ci d'un constructeur reconnu pour des véhicules combinant plaisir de conduite et un certain pragmatisme. Les moteurs, directions et suspensions de BMW ont atteint un niveau de perfection très difficilement égalé, qui reste LA norme étalon pour ses concurrents.

N'étant pas un spécialiste des véhicules au comportement sportif, je partirai plutôt du point de vue plus rationnel afin d'évaluer les qualités et défauts de ce véhicule.

De tous les véhicules avec lesquels il m'a été donné de faire un essai routier, celui-ci est certainement le modèle qui me semble le plus difficilement compréhensible. En effet, à qui et à quoi pensaient les gens de BMW lorsqu'ils ont décidé de fabriquer et de mettre en marché cette X6 ActiveHybrid?

C'est ce à quoi je vais tenter de répondre.

Un véhicule multisegment de luxe

Ce véhicule est du type multisegment de luxe. Vendu à partir de 99 900 $ (le prix du modèle testé était de 108 150 $), il est pourvu d'une multitude de gadgets qui rendent la vie derrière le volant des plus agréables avec des sièges chauffants, le GPS, des caméras de recul et autres petites attentions pour le conducteur et le passager avant — dont les sièges réglables jusqu'au soutien des mollets! Cela a un cependant une incidence directe sur le poids. À 2580 kilos, c'est le véhicule le plus lourd testé par l'auteur de ces lignes. Même si la caisse reste bien neutre en virage, il ne peut cacher sa lourdeur, aussi BMW soit-il. Pourquoi est-il si lourd? Peut-être ce qui suit répondra-t-il au moins en partie à la question.

Choix technologique discutable

La BMW X6 ActiveHybrid est pourvue d'un moteur V8 de 4,4 litres biturbo et «électrifié» par deux moteurs électriques Siemens pour une puissance totale, selon le constructeur, de 480 chevaux. Cette motorisation hybride est couplée à une transmission à sept rapports. Elle réussit à faire accélérer ce paquebot à 100 kilomètres-heure en 5,8 secondes.

Chose étonnante, alors que Mercedes a lancé la première voiture de série au monde à batteries lithium-ion, BMW a décidé d'en rester avec les batteries nickel-hydrure métalliques qui équipent depuis 15 ans maintenant les véhicules hybrides. Ce type de technologie a clairement fait ses preuves en matière de fiabilité et de longévité et demeure un choix judicieux pour les constructeurs qui veulent vendre des véhicules hybrides abordables; mais lorsqu'il s'agit d'un nouveau véhicule de 110 000 $ provenant d'un constructeur réputé pour son expertise technologique et qui se lance pour la première fois dans l'hybride, il y a lieu de se poser des questions sur ce choix, alors que s'amorce la transition vers les batteries basées sur différentes variantes de lithium.

Le système hybride de la X6 est de type full-hybrid, ce qui veut dire qu'il peut se déplacer en mode tout électrique jusqu'à 60 km/h à l'instar des systèmes de Toyota et Ford, mais en moins efficace. Il est plus difficile de le conduire en mode tout électrique et ce système s'éteint plus rapidement que chez les deux autres constructeurs.

La tenue de route est excellente pour un véhicule aussi lourd et haut sur pattes. Conformément à la réputation BMW, la direction est assez précise quoiqu'affectée par une suspension qui doit compenser le poids du véhicule. Avec des pneus surdimensionnés (20 pouces), la facture sera très salée lorsque viendra le temps de les remplacer... Mais l'acheteur d'un tel véhicule s'en soucie-t-il?

L'inutilitaire

C'est la première fois que je conduis un véhicule hybride qui ne possède pas d'indicateur de consommation instantané! Et pour cause: la meil-leure consommation combinée atteinte a été de 12,6 litres au 100 kilomètres, et ce, en prenant bien soin de ne pas abuser de la puissance énorme du moteur... Ajoutons à cela le fait que ce véhicule n'est qu'un 2+2, c'est-à-dire deux places confortables à l'avant avec deux places quelque peu restreintes à l'arrière, spécialement au niveau de la tête, en raison de l'inclinaison du toit, ce qui rend pratiquement impossible un long voyage confortable pour quatre adultes. Si les passagers à l'arrière sont des enfants ou des gens de petite taille, ils ne pourront rien voir devant à cause de la combinaison sièges arrière bas et dossiers avant hauts. Ils pourront se consoler en regardant l'écran central...

Si vous n'étiez pas encore convaincu de la mission non utilitaire de ce véhicule, lisez ceci: le véhicule d'essai possède une sellerie de cuir coquille d'oeuf! De plus, l'espace cargo est réduit par l'inclinaison prononcée du toit (bis). Par ailleurs, la visibilité arrière est si limitée que l'on a presque l'impression de regarder à travers un hublot... qui n'est pas muni d'essuie-glace.

Design Hulkien...

Hulk n'a jamais été reconnu pour faire dans la dentelle. Très large, très musclé, chaque geste qu'il fait semble animé par la colère et la force brute. On a vraiment l'impression de regarder une version automobile de ce personnage de bandes dessinées lorsque l'on examine les lignes de cette voiture. On est loin du concept selon lequel la forme suit la fonction, car on se demande bien à quelle fonction peut servir ce véhicule... Si le design intérieur est plus subtil, plus élégant aussi, il n'en reste pas moins éminemment peu pratique.

L'avenir?

Il y a six ans, j'ai été invité à une présentation de BMW au Salon des sciences sur leurs prototypes à l'hydrogène. Lorsque je leur ai demandé dans combien de temps ils comptaient mettre ces véhicules en vente pour le grand public, ils m'ont répondu qu'ils croyaient que cela ne se ferait probablement pas avant 2020. Je n'ai pu m'empêcher de leur demander ce qu'ils feraient en attendant 2020. Ils n'ont rien pu répondre.

Depuis, ils ont présenté leur concept intitulé «Efficient Dynamics». Selon les dires des gens de BMW, il s'agit pour eux de fabriquer les véhicules avec les technologies les plus efficaces pour chaque situation afin de maximiser tenue de route, aérodynamisme, motorisation... Bref, afin que chaque véhicule ait une efficacité optimale. Très germanique comme concept. Et très séduisant, du moins sur papier...

Conclusion

Au moment où l'on voit en direct des millions de litres de pétrole s'échapper d'un trou au fond du golfe du Mexique et que le Québec s'apprête à se lancer dans la même aventure, il semble assez évident qu'il est temps pour nous tous de diminuer notre dépendance aux énergies fossiles. Ce véhicule est tout sauf la réponse à ce problème.

Ce n'est pas parce que Hulk est vert qu'il est écolo. En fait, ce personnage est devenu vert et monstrueux à la suite d'un accident nucléaire... Ce n'est pas non plus parce que la BMW X6 ActiveHybrid possède un système hybride qu'elle est écolo. Aussi séduisant soit le concept Efficient Dynamics de BMW, il est clair qu'il a lamentablement failli dans ce véhicule. À quoi et à qui ont pensé les gens de BMW lorsqu'ils ont créé ce monstre? Je cherche encore la réponse.

***

Collaborateur du Devoir
3 commentaires
  • François Dugal - Inscrit 17 mai 2010 09 h 32

    Deux tonnes et demi (pour «flasher»)

    Comment ose-t-on appeler une auto «verte» quand elle pèse 2500 kilos?
    Cette aberration sur quatre roues, ce gadget inutile pour riche, ce laideron odieux incarne tout ce que l'auto verte ne doit pas être.
    Le ministère des transports devrait taxer de façon conséquente ces mastodontes énergivores.

  • Mark Kmicikiewicz - Inscrit 17 mai 2010 09 h 33

    2500 kg

    La réponse est simple; elle a été conçue pour consommer plus de carburant…!
    Mark

  • retraite400 - Inscrit 17 mai 2010 11 h 34

    Pour l'égo.

    Ben voyons, c'est une BM...

    Elle est d'abord construite pour l'égo de son éventuel propriétaire.