Desjardins: l'excédent grimpe de 225 %

Lévis — Le Mouvement des caisses Desjardins a affiché hier un excédent avant ristournes de 381 millions pour son premier trimestre, ce qui représente une hausse de 225 % par rapport au trimestre correspondant l'an dernier.

Le groupe financier coopératif québécois a attribué une partie de l'amélioration de sa performance à une hausse des revenus de négociation, qui découle essentiellement des meilleures conditions des marchés.

Le rendement des capitaux propres du premier trimestre s'est élevé à 13,5 %, contre 4,8 % à la même période un an plus tôt.

Desjardins a cependant haussé sa provision pour pertes sur prêts à 65 millions, contre 60 millions au premier trimestre de 2009. L'institution calcule que son ratio de prêts douteux bruts sur son portefeuille de prêts bruts est de 0,47 %.

Les activités d'assurance du Mouvement Desjardins ont connu un bon début d'année, les sinistres ayant été moins nombreux grâce aux conditions climatiques plus clémentes.

Le niveau de capitalisation de Desjardins s'est élevé à 16,13 % au 31 mars, ce que le mouvement assure être un des meilleurs de l'industrie canadienne. À pareille date l'an dernier, ce ratio s'était établi à 13,67 %.

Une plus value de 18 millions du portefeuille de billets restructurés adossés à des actifs a en outre été inscrite aux résultats du trimestre terminé le 31 mars. À la même période l'an dernier, une dévaluation de 101 millions avait été inscrite à ce chapitre.

L'actif global du Mouvement Desjardins a grimpé à 165,6 milliards au 31 mars, contre 157,2 milliards à la fin du trimestre précédent, soit au 31 décembre.